menu
Actualité Aries

Actualités Aries

L'actualité en détail

La team « Breeze » raconte le Pixel Challenge (Québec) et envisage de remettre ça l'an prochain !

Ils sont six, étudiants en Bachelors Game Art & Game Design 2e et 3e année à Lyon. Ils ont encore des étoiles plein les yeux et ont accepté de revenir pour nous sur leur aventure « en mode pas prévu » au Pixel Challenge ! 

Suite à un dernier rappel de notre Pôle International, Mélanie, Marlène, Claire, Pauline, Emile et Michaël, accompagnés par Bruno Marion (directeur de notre département Jeux Vidéo), ont mis le cap du 5 au 7 avril sur la plus grande compétition de création numérique au Canada : 48 heures chrono pour créer un jeu vidéo et démontrer tous leurs talents, face à des concurrents venus principalement d'Amérique du Nord, d'Europe et du Mexique.      
« L'équipe s'est constituée naturellement, entre voisins de classe. On est tout le temps ensemble ! » Un départ de dernière minute donc, « avec une grosse envie de Canada et de contacts professionnels », mais aussi de « rencontrer des gens qui partagent la même passion que nous ». 

Une arrivée à Québec dans une tempête de neige prémonitoire, puis visite des Studios Beenox et Frima : « Des atmosphères complètement différentes ! L'un en mode Triple A et bande de potes, l'autre un peu plus cloisonné, mais avec un toboggan pour aller manger plus vite ! » 
Quelques heures plus tard, l'équipe Aries entrait dans le vif du sujet. 
« Quand on a vu passer les gagnants de l'an dernier avec leur chèque de 55 000 $ et les leads d'Ubisoft, on a compris qu'on n'était pas là pour rigoler ! 
« On avait déjà eu l'occasion de faire des game jams, mais pas dans ce genre de conditions extrêmes ! Avec le décalage horaire à gérer et très peu de sommeil... » 
Un grand hangar avec des matelas gonflables, une cloche qui sonne à l'heure des repas et un thème de circonstance : « Perfect Storm ». 
« Ça tombait bien ! En attendant la compète, on s'amusait à faire des explosions de particules... »

L'équipe se souvient des moments de doutes des premières 24 heures, après avoir fait le choix d?un un jeu « poétique, contemplatif, une expérience, sur le mode destruction - reconstruction, une ouverture vers un nouveau monde... »
A mi-parcours, les compliments des artistes Ubisoft, venus donner quelques conseils aux équipes en compétition, leur donneront un coup de booster : « Là, on a pris conscience qu'on pouvait le faire ! »  

Puis viendra l'heure de la dernière ligne droite. « Un mélange de stress et de grande complicité avec les autres équipes : les plantages de dernière minute, un premier passage du jury, puis un second, un troisième... » Et au fil des éliminations des uns et des autres, une place dans le Top 3 pour « Breeze » !   

Au final, pas de chèque mais le plein de confiance pour toute l'équipe et plus particulièrement pour Emile (Bachelor 3e année) dont le travail sur la lumière a séduit la direction de Beenox et qui est rentré à Lyon avec une promesse de stage et une perspective de job au Canada. 
« Ce sont des moments qu'on a envie de revivre ! On sait ce qui a péché cette année et on veut y retourner l'an prochain, pour gagner ! » 


L?équipe de « Breeze » : 
Emile ROBERT Game Art 3e année 
Mélanie DEBARD Game Art 2e année 
Marlène PROST Game Art 2e année 
Claire DUCHAINE Game Art 2e année 
Pauline CHOMMANIVONG Game Art 2e année 
Michaël COSSU Game Design 2e année